ARTISTES

SYNAPZ

Zone d’intéraction entre différentes cellules sonores qui constituent une aire de jonction par lesquelles le message musical passe d’un neurone à l’autre, provoquant l’excitation. Sur des mots ensoleillés ou piquants, doux ou sarcastiques, légers ou engagés, Synapz fait évoluer sa musique au-delà des frontières et voyager au gré des langues qui enrichissent l’univers atypique et dynamique du groupe. Une musique à l’image du monde, de sa diversité et de son mouvement permanent.

G R A N D E

GRANDE c’est le doux trash d’une tasse de thé dans un concert punk, c’est une claque douce dans un gant en cuir. Gabriel, le garçon à la guitare, hurle des chansons d’amour. Chloé, la violoniste, aurait pu finir dans un bal irlandais. De ce curieux mélange musical naît tout un univers furieusement mélancolique et joyeusement triste qui ne laisse pas indemne. La voix est grave, le violon aérien, la guitare puissante. Les trois s’explorent pour évoluer sur un fil entre folk et cold wave. Une rencontre étonnante entre des univers proches de PJ Harvey, Agnes Obel, Mansfield Tya et l’Irlande profonde.

LVOE

Imaginez une rencontre entre Air, My Bloody Valentine, Pond, The Chemical Brothers et Tame Impala… LVOE, c’est 102 décibels (limite légale) de mélodies cotonneuses et de grooves ensorcelés home made mêlant basses complètement folles, big beat et psyché, sur une déferlante de guitares shoegaze… la folle recette pop indé à la sauce LVOE.

Infos : Prix du Jury Scène Locale 2016 (37 Degrés, Temps Machine, Médiatèques), Quart d’Or 2016 (Radio Béton), Coup de Coeur 2016 37 Degrés, Coup d’Boost 2016, découverte les Inrocks juin 2015, Coup de Coeur gazette de Terres du Son 2016…
 
On les y a vus : Aucard de Tours is not Dead, Terres du Son, Temps Machine, Bus Palladium…

FIRST DRAFT

Lorsqu’on entend au loin un concert de First Draft, on imagine quatre ou cinq musiciens sur scène. C’est en s’approchant de plus près qu’on découvre une acrobate batteuse-chanteuse et un bassiste-alchimiste passionné faisant apparaître à travers son pédalier et ses amplis un large spectre de sons qui remplissent l’espace et créent l’illusion du nombre, sans boucles ni samples.

Né en 2016 à Tours, le duo incarné par Marine Arnoult et Clément Douam convertit sa sensibilité en énergie brute, empruntant au brit rock, stoner, post rock et shoegaze. Le chant est mélodique, viscéral, tour à tour calme et puissant, doux et énergique à l’image du son de First Draft. On peut y trouver des empreintes de Foals, Tool, Shannon Wright, Tesseract, Norma Jean, Queens of the Stone Age, Skunk Anansie ou encore We Insist !.

Cette dualité s’inscrit également dans leur univers musical et visuel, à la fois sombre et porteur d’espoir. Le groupe et notamment le choix de son nom s’est formé autour d’une idée : le premier pas, le premier essai, est toujours le plus difficile à faire. C’est souvent aussi le plus décisif, et il est commun de le redouter.

Leur premier album « Irony and Smiles », sorti le 4 octobre 2018, s’ouvre sur ce premier pas, sur une naissance, et sur toute la difficulté qui réside à trouver l’équilibre entre un espoir aveugle et un cynisme immobilisant. L’album et ses paroles cherchent à mettre en scène un monde empli d’incertitudes. Chaque morceau vient peindre un voyage spécifique dans lequel un obstacle est rencontré, qu’il soit psychologique, social ou professionnel, et souhaite établir une forme de panorama des liens dont il nous faudrait se délivrer.

Après avoir accumulé une trentaine de concerts, des SMACs (Le Temps Machine, Le Chato’do) aux écoles de musiques, des concerts chez l’habitant aux cafés concerts, des pubs conviviaux aux festivals (Terres du Son 2018), First Draft a actuellement entamé la tournée de promotion de son premier album tout en consolidant sa structuration professionnelle et en organisant à l’horizon d’octobre 2019 l’enregistrement d’un EP

MATHEM AND TRICKS

Une guitare, une batterie. Rien de plus. Mais c’est un phénoménal duo/duel qui se joue avec Mathem and Tricks, qui explore avec constance et passion les terres volontiers abstraites et non-euclidiennes du math rock. Après avoir suivi différents cursus de conservatoire et grâce à leurs expériences respectives (hip hop, jazz, musique classique, folk, reggae et métal), Pierre Charpagne (guitare) et François Tanfin (batterie) sculptent un paysage dont on ne sait jamais s’il est le crépuscule des vieux schémas ou l’aube d’un nouveau solfège.

Une énergie électrique et une panoplie de grooves tout aussi inépuisables, pour une exploration de territoires hachés d’orages et d’ouragans : partout où passe le duo, les amateurs de gros riffs et de structures dédoublées bougent instinctivement la tête. La transe opère dès les premiers coups de semonce, même pour les novices en la matière que l’étiquette « métal » a tendance à horrifer…

FERGESSEN

David et Michaëla sont auteurs compositeurs, interprètes et auto-producteurs. Bref, ils sont passionnés, débordés, et ils ne lâchent pas l’affaire. Ceux qui les connaissent disent qu’ils sont magnétiques, honnêtes et généreux.

Deux bêtes de scène, pour le prix d’une ! De leurs concerts, on sort détrempé, comme eux, et exsangue, plus qu’eux. Parce qu’ils ont cette énergie démentielle, qui fait qu’ils se régénèrent, quand nous, on s’épuise…

EN ATTENTE – DOCUMENT MIS A JOUR POUR LE NOUVEL ALBUM

TOUKAN TOUKÄN

TOUKAN TOUKÄN est un duo qui a envie de vous voir sourire. Un détour dans une jungle luxuriante où percussions électroniques et mélodies pop vivent des jours heureux main dans la main.
Laure compose, chante et explore la scène. Etienne peaufine la production puis tape avec fougue sur des machines lumineuses qui apportent au live les couleurs exotiques et rythmiques. A deux c’est une chouette choré musicale qui vous fera certainement voyager !

Coup de coeur du festival “Terres du Son” en 2016, les Toukans ont depuis tracé leur route hors des sentiers battus. 2 EPs entêtants et colorés ainsi qu’une belle liste de concerts
notamment dans des lieux plutôt atypiques comme par exemple un jardin botanique, un centre aquatique, au pied d’un mur d’escalade, dans un stade de foot….comme si la devise du groupe était de ne jamais s’ennuyer, de bousculer les codes et les idées reçues. En bref si vous aimez “The Knife”, “MØ”, “Katy Perry”, “MGMT”, “MIA”, “Gorillaz”, “SIA”,
“Santigold”, “Kate Bush” ou encore “Jain”…..vous aimerez sûrement la Pop de Voyage ou l’Électro Tropicool de ces deux drôles d’oiseaux

LOUV

Des chants sauvages, une musique intuitive, un rite de passage, une fête de printemps, une célébration du maintenant, une exploration du vivant, une manifestation, une boum à multiple facettes !

Des chants du monde et des textes avec ou sans paillettes…
Louv a envie de mettre de la couleur, de la joie, d’honorer la beauté du monde et aussi de parler de ce qui la bouleverse, la traverse, la révolte.

LAETIKÈT

Auteur compositeur interprète, Laetikèt joue avec pertinence avec celle qu’on pourrait lui attribuer. Tantôt sarcastique, ironique, mélancolique ou revancharde, son univers est inspiré de tranches de vie souvent bien écorchées.
Multi-instrumentiste (Percussionniste, accordéoniste, guitariste), sa voix accompagne avec merveille tous ces instruments sur scène dans un one woman band show sensuel, à la fois décapant énergique et fragile. C est avec des textes ciselés que laetiket, entremêle les doutes, la peur , la rage de l impuissance face à la fatalité. On se balade entre force et fragilité émouvante Un climat aerien nous tient egalement sur ces titres comme un fil sur lequel on se ballade funambule dans ce bel univers pop aux arrangements aussi planants que rythmés .

Laetikèt a remporté le 3ème prix du trophée France bleu de la truffe de périgueux en août 2008.Elle a partagé le plateau France bleu du printemps de bourges 2009 avec Tiken Jah Fakoly et Daniel Darc .Finaliste du PIc d’oR de Tarbes en 2011, on a pu la voir sur des premières parties de Madjo, les popopopo’s,Lisa Portelli,Clarika ,Bénabar ou encore Jacques Higelin en 2015 .
Selectionnée pour les Voix du SuD (Francis CABREL,) l’artiste revient des rencontres d’Astaffort et est soutenu par France bleu

GUILLO

Tourné vers l’humain et la sensibilité, Guillo interroge le monde, sa folie consumériste, la contrecarre par la douceur de son jeu de guitare ou la tourne en dérision. La voix aérienne se pose, joue de ce suspens dans la syllabe. Il occupe la scène sans afféterie, juste au service des mots qu’il envoie. Et qu’on reçoit en plein cœur, souvent. [VOIR LA SUITE]

DAWA HIFI

Dawa Hifi est un sound system et un studio originaire de Bourges actif depuis 2005.
Val et Ben concoctent un dub électronique qui puise ses racines dans l’Angleterre des années 90 sans renier les origines jamaïcaines des techniques de mixage.
Les effets vintage mêlés aux synthés plus modernes donnent une identité forte aux compositions du collectif qui s’affirme aujourd’hui comme un des fer de lance
de la scène sound system dub française.
Après avoir sillonné la France et l’Europe (Belgique, Suisse, Pologne, Roumanie, Espagne, Croatie …) et avoir partagé l’affiche avec de nombreux artistes
français et internationaux, c’est jusqu’au Mexique qu’il vont porter leur musique en 2011.
Dawa Hifi propose également trois albums sortis en téléchargement gratuit et légal sur odg.com ainsi que plusieurs singles et maxi vinyles disponibles
sur différents labels comme Blackboard Jungle ou Digipirate ainsi qu’en autoproduction avec leur tout
nouveau label « Dawa Outernational » (voir discographie).

COFFEES & CIGARETTES

Coffees & Cigarettes est un duo musical sorti tout droit de l’imagination de Renaud Druel (auteur, compositeur et interprète) et de l’accompagnement d’une corde (Caroline Pauvert ou Lyllou Chevalier à Alto ou Quentin Gendrot au Violoncelle) ; un cocktail de chanson, de rock et de hip hop. Secouez bien le shaker, et vous obtenez le hop’n’roll ! De nombreuses références à la littérature et cinéma dans les textes de C&C sont autant de pépites qui rendent hommage à des œuvres aussi bien contemporaines que des siècles passés. Le nom du groupe est d’ailleurs lui-même un clin d’œil au réalisateur Jim Jarmush et son long métrage culte Coffee and Cigarettes. London Western (2014) téléportait l’auditeur tout droit vers le Londres victorien, les années de Jack l’Éventreur. C&C revient aujourd’hui, toujours accompagné de l’alto qui donne cette singularité et cette originalité au projet, avec Freakshow, un nouvel opus moins narratif et plus thématique. En référence au film de Tod Browning, le « freak show », c’est la parade de ceux dont la différence est considérée comme monstrueuse. Mais peu à peu, on s’interroge : de la « bête curieuse » ou de l’entourage qui se dit « normal », qui est le véritable monstre ? Derrière le spectacle qui bouscule et fascine tout à la fois, on se lance à perdre haleine dans les méandres des coulisses, où bien des surprises nous attendent. Encore plus rock, résolument plus hip hop et plus sombre, Freakshow affiche une esthétique toujours inspirée du cinéma, un habile équilibre entre acoustique et électronique pour un résultat envoûtant. Sur scène, c’est un subtil mélange de son et d’image, d’humain et de machine, un enchevêtrement théâtral savamment orchestré de musiques entêtantes et d’images virevoltantes, pour l’enchantement du public plongé dans l’univers foisonnant de Coffees & Cigarettes.

JIM BALLON

JIM BALLON c’est la douceur d’une chanson un brin naïve, une puissante énergie rock, un gros son d’amplis des années 60, trois voix qui s’harmonisent, fluctuent et se mélangent autour d’une confidence. Linéaires, douces ou complètement explosives, les chansons sont souvent pop, mais toujours transcendées par le feu de l’improvisation et la constante évolution du groupe qui revisite sa musique à chaque concert pour conserver sa fraîcheur, sa sensibilité à fleur de peau.

TOILETTES MIX[TES]

Toilettes Mix[tes] est une animation interactive et délurée qui se base sur une idée simple , créer un club dans les toilettes. Le dispositif c’est : des toilettes, une NES, une machine à fumée, un système son et lumière, de la vidéo, des DJs et des centaines de disques vinyles … Une forme de réappropriation d’un espace public souvent trop privé. À défaut de nettoyer la cuvette à la brosse à dents, ces dames pipi d’un nouveau genre servent une sélection musicale éclectique et bigarrée. Il
y en a pour tout l’égout : tubes du grenier, perles de remix , funk, rock, wave, tropical, musiques électroniques… en bref, aucune limites de styles, juste la volonté de retourner le dancefloor ! Et si vient une envie de plomberie ou de massacre de canards WC, Duck Hunt et Super Mario seront à disposition du public.

AKI AGORA

Seul sur scène, entouré d’une panoplie d’instruments (guitare, claviers, drum pad, looper…)  Morgan alias Aki Agora arpente les contrées sonores d’ici ou d’ailleurs. Véritable performance musicale, sans séquences préenregistrées ou ordinateur, il construit et déconstruit l’intégralité de ses morceaux.  Une musique spontanée, dynamique, des sons jazzy aux grosses basses électro en passant par une pointe de funk ou de solos distordus résumés en un mot…LIVE !

BYE BYE DUBAÏ

Bye Bye Dubai est un projet lyonnais de lofi synth pop formé autour des compositions de Wendy Martinez, en anglais et français. Sur scène elle
​est one-woman band, samplant le piano et la beat-box, déclenchant ses sons d’ambiance, ses effets, jouant de la guitare et déclamant ses chansons cosmiques dans le vaisseau de ses synthés. Une bouche pour plusieurs voix qui causent d’hyperactivité, de ventre bavard, d’enfants bleus, de révolte des objets, de scarabées sumériens…Elle a sorti en décembre 2015 un album et un nouveau clip.

ANANAS CLUB


Duo de reprises Jazz / RnB, composé de Marius Duflot et Guillemette Foucard. Nés à la fin des années 80, leur enfance et adolescence sont bercées par la Pop et le RnB des années 90 – 2000 (Destiny’s Child, Mariah Carey, Britney Spears, Daft Punk).  Plus tard, formés au Jazz, ils découvrent les ainés : Aretha Franklin, Peggy Lee, Julie London…  Dès leur première rencontre, ils prennent conscience de leurs références communes et s’amusent des similarités entre Jazz 50’s et RnB 90’s.
ils piochent alors dans ces deux époques des chansons coquines ou d’amour, pour en faire la base de leur répertoire.

THE PATIENT

The Patient aka Alex, présente un univers sonore hybride dans lequel les guitares distordues laissent la place à des ambiances plus électro, hip-hop, voir trip-hop… tout en gardant une singularité vocale issue du rock. Seul sur scène avec ses productions, ce sont ses influences hip-hop qui révèlent un réel virage artistique pour le fondateur du groupe indie/rock TomiA.

The patient

ZIAKO

ZIAKO (de son vrai nom Johann Brard) originaire de Pontivy (56), est né le 21 Avril 1974 à Châteauroux (36). Petit-fils de batteur, fils de professeur de boxe, il sera bercé dans l’univers de la musique et du sport et deviendra vice-champion de France de boxe anglaise en 1989 et 1990. A 12 ans, il s’achète sa première guitare et commence à composer des chansons. Pendant plus d’une décennie Johann a été le chanteur du groupe Issoldunois Zodiane, durant laquelle 4 albums de folk festif auront été créés. À présent Johann est ZIAKO et sa musique ressemble à un hymne au voyage rythmé par le son d’une guitare folk et teinté d’influences sud-américaines. Comme il le dit lui-même ses chansons s’inspirent des rencontres, des voyages et de l’amour pour s’évader et lâcher-prise…ZIAKO signifie « Musique guérisseuse à partager ! » en malgache, tout un symbole pour une aventure.

PURPLE ASHES

Les territoires arpentés par PURPLE ASHES dessinent une électro-pop plutôt sombre d’où surgit la lumière. Les rythmiques flottantes et chaloupées surprennent avec les mélodies entêtantes des sonorités électroniques d’un clavier funambule. La voix, puissante et légère à la fois, saura nous étonner dans ses lignes toujours au bord d’une émotion à fleur de peau.